• Langue : Français

  • Dates de représentation : Du 10 au 20 octobre 2007
  • Durée : 1h40
  • Genre :
  • Salle :
  • Lieux de représentation : Les Célestins, Théâtre de Lyon
  • Création / Accueil :

Résumé

On tue le père et puis après on fait quoi ? Alex Legrand vient d'écrire un livre assassin,
Avant que tes vers me bouffent, dans lequel il règle ses comptes avec sa famille et qui
sort aujourd'hui. Aujourd'hui commence la pièce. Aujourd'hui, Alex Legrand est dans un état de panique totale : ses parents vont arriver chez lui d'une minute à l'autre, ils ne savent rien du livre de leur fils, ils ne savent pas qu'il les a tués. Ils viennent simplement prendre le thé et faire connaissance avec Annabel...
Alex Legrand est une comédie familiale. C'est un procès, sans jugement ni condamnation, de la complexité des rapports humains. La famille, le couple, l'amitié, autant de lieux où la raison échappe. Et quand la raison échappe, au théâtre comme dans la vie, tout peut advenir : cruauté, beauté, farce, poésie... Si l'on y rit, c'est de soi-même, ou de cet autre, terriblement familier, qui se débat dans ses contradictions.
Dans ce texte présenté lors du comité de lecture lycéens des Célestins en 2006, Nathalie Fillion trouve le ton juste pour cette variation sur le thème de la filiation. À sa manière, elle décrit le vertige et les dégâts de la construction identitaire.


Distribution

Assistant(s) à la mise en scène : Valérie Castel Jordy

Comédien(s) : Sylvain Creuzevault, Chantal Deruaz, Pierre-Yves Chapalain, Juliette Steimer, Hervé Ven der Meulen

Scénographe(s) : Charlotte Villermet

Créateur(s) costumes : Charlotte Villermet

Créateur(s) lumière : Denis Desanglois

Créateur(s) son : Walid Breidi


Directeur de théâtre

Claudia Stavisky

Patrick Penot